Les singes de la sagesse ?

Mon regard attrape un reflet dans la vitre d’un transport public ; un visage avec des écouteurs sur les oreilles, un masque sur la bouche et des lunettes de soleil sur les yeux. C’est bien de moi dont il s’agit. Plus consciemment mouton que singe, je pense pourtant immédiatement à cette représentation connue. Le sens commun l’utilise souvent pour exprimer le choix d’une certaine lâcheté du moins je réalise que c’est la façon dont je l’ai toujours interprétée, à tort certainement.

Il semblerait que l’origine initiale de cette illustration chinoise emprunte de bouddhisme puis reprise par les japonais, maxime favorite de Gandhi, porterait en son sein une volonté positivement connotée de se détourner de ce qui nous éloignerait de notre chemin, de faire un effort conscient afin de ne pas écouter et encore moins de parler, non pas par faible moralité mais au contraire, grâce à un effort actif et accru de sagesse. Je suis donc complètement folle bien sûr.

L’actualité nous force à exister dans cette drôle de position physique, tous les orifices du visage protégés ou bouchés nous plongeant également dans le paradoxe d’une surdose d’informations dont il est difficile de détourner le regard, encore plus de ne pas en diffuser les paroles et de ne pas en écouter les impacts, surtout négatifs. Je plaide coupable. Les hypersensibles ont du mal à ne pas se faire hacker leur peu de temps de cerveau disponible par ce qu’implique cet apparat si criant dont il ne s’agit pas ici de discuter la nécessité.

Nous voilà acteurs d’une réalité de laquelle nous devons nous détacher pour ne pas rester cloîtrés dans une folie intrinsèque à notre façon de l’appréhender. Le défi du présent serait de rester ancrés dans une réalité de valeurs profondes que nous avons à choisir au détriment d’une façon d’apparaître au monde dont il est nécessaire de s’abstraire.

« La folie c’est se comporter de la même manière et s’attendre à un résultat différent » écrivait Einstein. Il est peut-être temps de se ranger du côté de la sagesse.

2 réponses sur « Les singes de la sagesse ? »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s